Coups de coeur

Le sentier des Jacinthes, jolie balade à Saint-Jans-Cappel

le sentier des jacinthes à Saint Jans Cappel

Le “sentier des Jacinthes” est l’une des plus belles balades des Monts de Flandre. Il célèbre la mémoire et l’amour de la nature de Marguerite Yourcenar au cœur du Mont Noir et du parc naturel qui porte son nom. Si vous avez besoin de nature et de dépaysement, vous êtes au bon endroit 🙂

Les Monts des Flandres sont l’un de mes endroits préférés, que ce soit pour me promener, visiter des musées… ou manger dans un estaminet. On y fait toujours de magnifiques balades.

Marguerite Yourcenar

Marguerite Cleenewerck de Crayencour (son véritable nom) a été élevée dans le Nord par son père et sa grand-mère paternelle. Se rendant tous les été au château familial situé au sommet du Mont Noir, la future académicienne a passé les 10 premières années de sa vie dans le petit village de Saint-Jans-Cappel et n’a jamais oublié les beautés naturelles de la région.
(Le château a été vendu en 1913 et totalement détruit lors de la Première Guerre mondiale).

Marguerite Yourcenar

En décembre 1980, à l’occasion de son entrée à l’Académie française, elle a expliqué à la radio qu’elle aurait aimé fonder une réserve naturelle “au Mont-Noir, où j’ai passé une grande partie de mon enfance”. Répondant à ce vœu, la Fondation Marguerite Yourcenar a vu le jour dans le but de protéger la faune et la flore sauvage des Monts des Flandres au sein du « parc départemental Marguerite-Yourcenar ».

parc départemental Marguerite-Yourcenar sur le sentier des Jacinthes

Le sentier de Jacinthes

Le “sentier des Jacinthes” rend hommage à Marguerite Yourcenar au travers de bornes de découverte qui jalonnent le parcours, illustrant avec des aquarelles les paysages et les traditions des Flandres et les richesses naturelles du mont Noir. En effet, le mont Noir héberge quelque 400 espèces végétales typiques des Flandres comme la jacinthe bleue, lʼail des ours et la dorine. 
Le sentier commence dans le village de Saint-Jans-Cappel, devant le musée Marguerite Yourcenar, et se termine dans le bois du Mont Noir et du parc départemental Marguerite Yourcenar.

“… des monts qu’on appellerait ailleurs des collines, le Mont Cassel, relayé au nord par la quadruple vague des Monts de Flandre, le Mont Rouge et le Mont Noir dont j’ai une connaissance plus intime que les autres, puisque c’est sur lui que j’ai vécu enfant…”
Marguerite Yourcenar, Archives du Nord

Pourquoi le « Mont-Noir » ? Il tire son nom de la forte concentration de pins noirs qui couvre cette colline.
Pourquoi les “Jacinthes” ? L’écrivaine adorait la jacinthe des bois qui fleurit sur le mont. Au printemps, temps de floraison, le parcours est parsemé de fleurs bleues ou jaunes.
C’est un sentier pour les amoureux de la nature, comme l’était Marguerite 🙂

sentier des Jacinthes, le Mont noir naturellement
Photo issue de la page Facebook “Le Mont noir naturellement

Le sentier, une boucle de 6,5km, est reconnaissable par son balisage bleu (des panneaux présentant le symbole d’une fleur) qu’il vous suffit de suivre à partir de l’église de Saint-Jans-Cappel.

on traverse des champs sur le sentier des Jacinthes

Depuis l’église, on traverse le village jusqu’au chemin du Coin du loup puis, à la chapelle Notre-Dame de Bonsecours, on bifurque pour entrer dans le bois départemental du Mont Noir.

mini chapelle avant d'entrer dans le bois du Mont Noir, sur le sentier des Jacinthes

Lorsque l’on entre dans le bois, on pénètre dans un autre monde. Les grands arbres nous entourent, le silence se fait, le soleil passent à peine à travers les branches et… hé bien, c’est là que les choses sérieuses commencent !

le bois du Mont noir, sur le sentier des Jacinthes

J’ai lu plusieurs documents qui décrivent ce sentier comme “familial”. Cette partie ne l’est clairement pas. Je ne suis pas très sportive, certes, mais j’ai grimpé avec difficulté le dénivelé de 100m. Avec de jeunes enfants ou une poussette, ça ne me semble pas réalisable.

sentier des Jacinthes, le bois du Mont Noir
panneau de la grande guerre dans le bois du Mont Noir
sur le sentier des Jacinthes, on sort bientôt du bois

À la sortie du bois, un superbe panorama sur la campagne flamande vous récompense de vos efforts.

panneau horizons sur le sentier des Jacinthes
Jolie vue sur les flandres, à la sortie du bois du Mont Noir

On entre alors dans le parc départemental Marguerite Yourcenar, “domaine naturel remarquable” qui s’étend sur 40 hectares.

sentier des Jacinthes, l'allée qui mène à la villa Yourcenar
L’allée bordée de rhododendrons qui mène vers la villa est semée de panneaux sur lesquels on peut lire des extraits de poèmes et de romans de divers auteurs.

Ce parc abrite la villa Marguerite-Yourcenar, qui a été construite dans les années 1930 sur le domaine de l’ancien château Dufresne. Depuis 1997, elle est devenue un « centre de résidence d’écrivains européens » qui accueille des auteurs durant quelques mois chaque année.

Vue sur la villa Yourcenar et les Flandres sur le sentier des Jacinthes
villa Yourcenar, le long du sentier des Jacinthes

Dans ce parc se dressent plusieurs variétés d’arbres locaux ou importés comme des ginkgo biloba, des chênes, des érables, des hêtres, des ormes, des châtaigniers, des séquoias, des cyprès… 

le parc départemental Marguerite Yourcenar, sur le sentier des Jacinthes

On descend ensuite jusqu’à la “ferme flamande”, dont Marguerite Yourcenar parle dans ses souvenirs.

la ferme flamande sur le sentier des Jacinthes

On descend tranquillement le chemin vers les étangs des trois Fontaines où l’on peut apercevoir des grenouilles et des salamandres. Une quarantaine de sources jaillissent du Mont Noir pour créer des mares et des ruisseaux. 

étang des trois fontaines sur le sentier des Jacinthes

On traverse ensuite les champs aux couleurs dorées jusqu’à la “Houblonnière” (non visible lorsque je suis passée…) puis l’on emprunte un dernier chemin avant de rejoindre le centre de Saint-Jans-Cappel, ce qui termine la boucle du sentier des Jacinthes.

on traverse des champs fleuris le long du sentier des Jacinthes
champs en été le long du sentier des Jacinthes
chemin au travers des champs de maïs le long du sentier des Jacinthes

Un parcours complémentaire vous présentera également l’intérieur de l’église de Saint-Jans-Cappel, la chapelle de la grotte artificielle Notre-Dame de la Salette et le cimetière franco-britannique de la Grande Guerre.

chapelle de ND de la Salette, non loin du sentier des Jacinthes

Si vous venez en voiture, vous pouvez vous garer sur le parking du cimetière avant de rejoindre à pied le centre-ville.

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse :
le point dé départ du sentier se situe devant l’église de Saint-Jans-Cappel.


Horaires :
il se peut que le parc et la villa ne soient pas accessibles le soir


Tarif :
gratuit

À ne pas rater à proximité :
Bailleul, voisine de Saint-Jans-Cappel
Boeschepe (village patrimoine)
– Godewaersvelde (village patrimoine)
D’autres randonnées au Mont Noir

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.