Coups de coeur

Le mémorial 14-18 de Notre-Dame-de-Lorette

Non loin de Lens, à Notre Dame de Lorette, trois sites uniques permettent de comprendre ce que fut la Grande Guerre dans le Nord-Pas-de-Calais. L’Office du Tourisme de Lens-Lievin organise des visites guidées tous les dimanches après-midi pour rendre hommage à tous ceux qui sont tombés, pour mieux comprendre leur histoire… et notre présent.

Mémorial 14-18 notre dame de lorette

La Nécropole nationale de Notre Dame de Lorette

La basilique et la tour lanterne de la plus grande nécropole militaire française veillent sur plus de 42 000 soldats français morts durant la Première Guerre Mondiale sur le front de l’Artois, mais aussi des Flandres françaises et belges. Moins de la moitié a été identifié. Le site (cimetière, ossuaires, basilique et tour-lanterne) a une superficie de plus de 25 hectares.

Durant la Grande Guerre, la colline de Lorette avait une position dominante, à 165m de hauteur, qui permettait une vue à 360° de toute la région de Lens jusqu’à Arras. Elle fut occupée par les Allemands dès octobre 1914 et les Français, aidés par les Britanniques, tentèrent de la reprendre, au prix de très nombreux morts, jusqu’en octobre 1915.

le cimetière de notre dame de lorette

Du 1er mars au 30 novembre sont présents chaque jour des “gardes d’honneur”, reconnaissables à leur béret sombre. Vous pouvez leur demander des explications sur la nécropole, ils vous les donneront avec plaisir.

la basilique et la tour lanterne de notre dame de lorette

Inaugurées en 1925, la basilique et la tour lanterne ont été créées par Louis-Marie Cordonnier, grand architecte de la Reconstruction de l’entre deux guerres.

la façade de la basilique de notre dame de lorette

De style “romano-byzantin”, la basilique est décorée, à l’intérieur, de somptueuses fresques et mosaïques, et de vitraux représentant des événements de la Grande Guerre et des figures religieuses françaises telles que Jeanne d’Arc ou Saint Louis.
Six des vitraux ont été offerts par les Britanniques (par la Commission impériale des sépultures militaires britanniques, future CWGC).

les fresques et les mosaïques à l'intérieur de la basilique de notre dame de lorette
les vitraux de la basilique de de notre dame de lorette

Les bas des murs sont couverts de plaques à la mémoire de soldats. Certaines, dédiées “aux camarades morts” par les survivants ou à un fils par leurs parents, sont particulièrement émouvantes.

les plaques portent les noms de soldats décédés durant la grande guerre
les plaques dédicaces de la basilique

À la base de la tour lanterne est située une crypte qui abrite les cercueils de soldats inconnus des deux guerres mondiales, d’Indochine et d’Algérie, ainsi que les cendres de déportés des camps nazis.

La tour lanterne de notre dame de lorette

En haut de la tour lanterne, à 52m de hauteur, se trouve un petit musée que je vous conseille de visiter. Il propose notamment des objets ayant appartenu à des soldats, comme ce journal de marche qui a sauvé son propriétaire quand une balle allemande s’y est enfoncée sans le tuer.

La lanterne des morts qui culmine au sommet de la tour éclaire l’Artois tous les soir dans un rayon de 70 km.

le musée de la tour lanterne de notre dame de lorette

Dans les nécropoles militaires françaises, les familles des soldats décédés n’ont, en principe, pas le droit de déposer de plaque sur la tombe de leur disparu. Certaines le faisant malgré tout, ces plaques sont retirées au bout de quelques semaines. Celles qui sont présentées dans le musée sont particulièrement marquantes.

plaque commémorative d'un soldat mort durant la grande guerre
“On se sacrifie pour la paix du monde et l’on meurt pour les marchands de canons”

Les soldats identifiés ont tous une tombe individuelle gravée de leur nom, prénom, unité, grade et date de décès. Les soldats non identifiés ont quant à eux été inhumés dans les 8 ossuaires de la nécropole.

soldats DE SARS dans le cimetière de notre dame de lorette
la basilique et le cimetière de notre dame de lorette

L’Anneau de la mémoire de Notre Dame de Lorette

L’Anneau de la Mémoire a été inauguré le 11 novembre 2014 à l’occasion du centenaire de la Première Guerre Mondiale.
Situé sur le haut de la colline de Notre Dame de Lorette, il mesure 345m de diamètre.

L'anneau de la mémoire de notre dame de lorette

A l’intérieur de l’anneau, 500 plaques d’acier égrènent les 580 000 noms de soldats tombés sur le sol du Nord-Pas-de-Calais entre 1914 et 1918, classés par ordre alphabétique, sans distinction de grade ni de nationalité.

Difficile de ne pas être bouleversé en lisant ces trop nombreux noms d’hommes et de femmes (des infirmières) morts par milliers durant ces terribles combats. Certains patronymes, très communs, sont portés aussi bien par des Britanniques, que des Français ou des Allemands, dont les noms s’alignent les uns après les autres sur les plaques.

La première plaque de l'anneau de la mémoire de notre dame de lorette

L’architecte, Philippe Prost, a choisi cet anneau comme symbole de l’unité et de l’amitié des peuples qui furent autrefois belligérants, mais il l’a volontairement édifié en porte-à-faux au-dessus du vide pour signifier la fragilité de cette paix retrouvée.

une partie de l'anneau de la mémoire repose dans le vide
l'anneau de la mémoire, avec vue sur la basilique et la tour de notre dame de lorette
L'anneau de la mémoire de Notre Dame de Lorette

Le Centre d’Histoire 14-18

À Souchez, au pied de la colline de Notre Dame de Lorette, des cubes de béton noir et de verre accueillent le Centre d’Histoire 14-18 depuis juin 2015.

Le centre retrace de manière chronologique et thématique les événements de la Grande Guerre dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, en soulignant les batailles dans les Flandres françaises et l’Artois.

Le centre d'histoire de souchez, à côté de notre dame de lorette

Il présente une très belle collection de documents variés : cartes animées en vidéo, photographies d’archives, films d’époque et objets emblématiques en provenance du monde entier.

l'intérieur du centre d'interprétation de Souchez
objets ayant appartenus à des soldats près de notre dame de lorette
Une mise en scène émouvante du centre historique de souchez
photographies et objets du centre d'histoire 14-18 près de notre dame de lorette

La visite se termine par une carte des villes détruites (sur la ligne de front) et la Reconstruction entamée à partir des années 1920.

Le centre d’interprétation propose également un espace mémoriel qui permet de consulter sur des tablettes tactiles les fiches militaires des 579 606 noms de soldats morts dans le Nord-Pas-de-Calais entre 1914 et 1918.

l'espace mémoriel du centre d'interprétation de souchez

Visite en famille

Afin de pouvoir visiter en famille sans que les enfants ne se sentent perdus et laissés de côté, vous pouvez vous procurer un petit livret d’exploration qui offre un itinéraire de visite adapté aux plus jeunes à travers des exercices ludiques : observation de tranchées, décryptage de lettre secrète, enquête, dessins…
À l’accueil du Centre d’Histoire du Mémorial’14-18 au prix de 3€.

Visite guidée du dimanche : 
15h-15h45 : Nécropole Notre-Dame de Lorette + Anneau de la mémoire, 4€
16h15- 17h : Centre d’Histoire, 4€
15h-17h : Nécropole + Anneau + Centre d’Histoire, 6€
Réservation obligatoire au 03 21 74 83 15 ou directement en ligne
Gratuit le premier dimanche du mois.
Gratuit pour les moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de handicap.

INFORMATIONS PRATIQUES

Nécropole nationale / Anneau de la mémoire
Adresse : D58E3 Chemin du Mont de Lorette 62153 ABLAIN-SAINT-NAZAIRE
Horaires de la nécropole : tous les jours, de 9h à 16h30 (18h30 en juillet – août).
Horaires de l’Anneau : Mise en lumière jusqu’à 23h.

Centre d’Histoire
Adresse : 102 rue Pasteur 62153 SOUCHEZ
Horaires : du mardi au dimanche 10h-13h et 14h-17h (18h du 1er avril au 31 octobre). Fermeture en janvier.
Tarif : Gratuit. Audioguide à 3€.
Renseignements : memorial1418.com/

Puisque vous êtes dans le coin :
Vous pouvez vous rendre sur les autres sites de mémoire de la Grande Guerre situé à quelques kilomètres :
– Français : cimetière de la Targette.
– Britanniques : cimetière du Cabaret Rouge, mémorial du Dud Corner à Loos-en-Gohelle.
– Canadiens : Parc et Mémorial commémoratifs de Vimy et Parc commémoratif de la Bataille de la Côte 70.
– Allemands : Cimetière de la Maison Blanche à Neuville-Saint-Vaast.
– Internationaux : monument de la fraternisation à Neuville-Saint-Vaast.


À partir de la gare de Lens, vous pouvez prendre le “Allobus Sites de mémoires“, une navette que vous réservez pour vous déplacer entre 3 sites : le Musée 14-18 de Souchez, la nécropole Notre-Dame de Lorette et le mémorial Canadien de Vimy.

Et vous pouvez également visiter la ville de Lens, le superbe musée du Louvre-Lens ainsi que les Grands Bureaux de la société des mines de Lens !

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.