Coups de coeur

Le Mont des Cats : tradition, gourmandise et promenade en Flandre

Situé sur les communes de Berthen et Godewaersvelde, le Mont des Cats est – comme souvent en Flandre – empreint de tradition, de nature, de douceur… et de convivialité. Au sommet du Mont, l’abbaye cistercienne est toujours active. Elle accueille une vingtaine de moines trappistes qui produisent un délicieux fromage et une excellente bière au milieu des bois. Si vous appréciez les jolies balades, venez vous promener au Mont des Cats.

En ce qui me concerne, j’adore m’y rendre. Après avoir parcouru (grimpé ?) l’un des chemins de randonnées à travers les bois ou les champs, on peut faire ses achats à la boutique de l’Abbaye, voire s’arrêter dans l’un des deux restaurants voisins pour dévorer un plat réconfortant ou savourer une glace. C’est un endroit champêtre et très agréable.

Les “Cats” ne sont pas des “chats” avec l’accent ch’ti, mais un peuple germanique, les Cattes / Katts, qui vivaient dans la région au Ve siècle et qui ont donné leur nom au Mont… et à chemin de randonnée.

Quant à Godewaersvelde, le village qui accueille en partie le Mont, il signifie “plaine de Dieu” !

Au Mont des Cats, vous croisez des familles en goguettes, des randonneurs amoureux de nature, des cyclistes courageux (ça grimpe), des gourmands venus faire leurs achats, mais aussi des curieux venus visiter la chapelle ou des croyants qui participent à la messe dans l’église abbatiale.

L’abbaye est “cachée” derrière les arbres à gauche

En haut du Mont, on peut aussi contempler la Flandre à perte de vue. Les Monts de Flandre s’étendent d’est en ouest, de Watten jusqu’au Mont Noir, et se terminent en Belgique. Le Mont des Cats n’est pas le plus élevé (c’est son voisin le Mont Cassel avec 176 mètres), mais il s’élève tout de même à 164 mètres d’altitude ! Vous pouvez donc y admirer l’un des plus beaux panoramas de la région, le “Houtland”, le pays au bois. On se croirait devant un tableau aux couleurs chatoyantes, entre les champs de blés, les arbres, les haies et les mares

L’abbaye du Mont des Cats

Son fromage, sa bière, et sa chapelle… 😉

La première communauté religieuse s’implanta sur le Mont vers 1650, mais c’est 1826 pour que s’installèrent les premiers moines trappistes et que fut fondée l’abbaye du Mont Des Cats.
Trappiste : moine cloîtré appartenant à l’ordre cistercien, vivant dans le silence, la prière et le travail manuel.

Photo issue de Wikipedia

Détruite presque entièrement durant la première guerre mondiale, l’abbaye Sainte-Marie du Mont fut reconstruite en 1926.

La boutique au premier plan, une construction moderne facilement repérable – Photo issue de Wikipedia

Les moines trappistes doivent travailler pour assurer des revenus à leur communauté et la plupart se tourne vers la production et la vente de produits aliemtaires. La renommée de l’abbaye du Mont tient à sa production locale de fromages et de bière. L’atelier a été fondé en 1849, précédé, un an avant, par la brasserie.

Le fromage du Mont des Cats est confectionné avec du lait en provenance de fermes voisines, de manière artisanale. Il existe en réalité cinq fromages :
– le traditionnel “Mont des Cats” nature,
– le “Flamays” orange (proche la mimolette),
– le “Mont des Cats à la bière trappiste”,
– l’”Affiné des Trappistes”,
– le “Dessert des Trappistes”.
La production s’élève à 180 tonnes de fromage par an, qui sont vendus principalement dans la Région Nord – Pas de Calais.

Quant à la bière, elle est disponible un peu partout dans la région. Elle était brassée dans l’abbaye depuis 1847, mais la Première Guerre Mondiale avait mis un terme à cette activité : la brasserie avait été détruite lors d’un bombardement.
Il a fallu attendre 2011 pour que “la Mont des Cats” reprenne vie. Elle est brassée à l’abbaye Notre Dame de Scourmont, à Chimay, en Belgique, mais elle suit la recette de l’abbaye Sainte Marie du Mont des Cats.

Pour connaître les horaires d’ouverture du magasin de l’abbaye (qui vend aussi des livres et des produits d’autres abbayes trappistes), rendez-vous sur leur page facebook.

Adresse de l’abbaye : 2470 Route du Mont des Cats 59270 Godewaersvelde

Les sentiers de randonnées

Il existe 3 sentiers principaux sur et autour du Mont des Cats.

La balade des Katts
La version longue permet de découvrir sur toutes les coutures le Mont des Cats et le terroir flamand entre Berthen et Godewaersvelde. Le dénivelé cumulé positif est de 170m et le parcours est long de 11,5 km. Ce n’est pas un parcours facile ! Mais les panoramas et le pittoresque du circuit méritent le détour.

La version courte, quant à elle est un circuit de randonnée de 5 kilomètres autour du mont. C’est une jolie promenade plus abordable (prévoyez tout de même deux bonnes heures de marche et de belles montées) à la découverte du Mont des Cats et son abbaye, sa célèbre chapelle dans le bois et ses maisons flamandes fleuries.

La randonnéeAutour du monastère” commence au pied de l’antenne du Mont des Cats. Elle vous emmène durant 11km et 4h autour du Mont à travers chemins et petites routes. Elle vous révélera ses points de vue, ses chapelles, son patrimoine. Là-aussi, ça grimpe !

Il existe également un circuit pour les cyclistes (“Fraude et estaminets”) et un circuit utilisable par le “réseau pédestre points nœuds” de Flandre.

Évidemment, vous n’êtes pas obligé de suivre les chemins de randonnée. Vous pouvez faire plus court que les circuits balisés, voire vous contenter de vous promener dans les bois qui entourent l’Abbaye. Mais gardez à l’esprit que vous êtes sur un Mont et qu’il y a du dénivelé. Prévoyez de bonnes chaussures… et de bonnes jambes.

La chapelle de la passion… et des fièvres

Dans le bois de l’Ermitage situé en face de l’abbaye se situe une jolie chapelle où vous pouvez découvrir la tradition des “loques”, encore vivace dans la région. La Korse Kapelle, la chapelle des Fièvres, permettrait de guérir d’une maladie si on vient attacher un linge à sa grille.

La chapelle a été construite 1857, mais on a installé en 1896, au dos de la chapelle, une représentation du “tombeau du Christ”. C’est sur la grille qui la protège que les fidèles viennent accrocher un morceau de tissus, dans l’espoir ou pour remercier d’une guérison.

Également nommée “chapelle de la Passion”, elle est surtout visitée lors du Vendredi Saint (celui qui précède le dimanche de Pâques), jour durant lequel des nombreuses personnes assistent à une cérémonie suivie d’une procession allant de la Chapelle de la Passion à l’Église Saint Bernard.

J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller vous promener dans ce très bel endroit qu’est le Mont des Cats !

Puisque vous êtes dans le coin :

Au pied du Mont des Cats se trouve le village de Godewaersvelde, labellisé “village patrimoine”. Cette jolie commune possède plusieurs estaminets où vous pouvez vous régaler de produits locaux après avoir visité l’ancienne gare, l’église Saint Pierre, la halle à houblon, la brasserie Saint Eloi et le musée de la Vie frontalière. Circuit village patrimoine Godewaersvelde

Quant à Berthen, le village voisin niché entre le Mont des Cats, le mont Kokerel et le mont Noir, il offre un paysage champêtre aux promeneurs de toutes saisons. Circuit village patrimoine Berthen

N’hésitez pas à poursuivre votre balade sur le sentier des Jacinthes du Mont Noir ou à visiter le joli village de Boeschepe.

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.