Coups de coeur

Le parc du Septentrion, un havre de paix, un endroit féérique

Sur les communes de Bondues et Marcq-en-Barœul, le parc du Septentrion s’étend sur près de 60 hectares. C’est un endroit féérique où vous traversez un joli village des métiers d’Art pour parvenir dans un grand parc arboré où se cache le château du Vert-Bois… Et la Belle aux Bois dormants ? Non, des œuvres d’art en plein air, une belle bouffée de nature, des arbres rares et des couleurs incroyables.

L’histoire du parc du Septentrion

Sur le site de la Fondation Septentrion, on apprend qu’autrefois, le terrain était occupé par « La Ferme des Marguerites ». La ferme a depuis longtemps disparu, mais vous croiserez sûrement des poules, des coqs et des canards, qui se promènent librement dans le village.

Le château du Vert-Bois a été construit au Moyen-Âge, mais comme souvent, il a été détruit, reconstruit et remanié au fil des siècles. La Conciergerie et le Château actuels, datent respectivement des 17e et 18e siècles.

Le Parc, quant à lui, a été planté par la famille Prouvost, propriétaire du domaine depuis 1869, de tulipiers de Virginie, sophora du Japon et quatorze autres essences rares et exotiques.

En 1944, Anne et Albert-Auguste Prouvost, tous deux grands amateurs d’art et de voyages, se sont installés dans le château de Vert-Bois. Trente ans plus tard, le domaine a été transformé pour y créer un lieu d’art et de culture géré par le biais de la “Fondation Septentrion”. Le couple renomma le terrain “village du Septentrion” et y accueillit des artistes et des artisans.
Albert-Auguste Prouvost était le dernier héritier d’une dynastie d’industriels du textile propriétaire de la Lainière de Roubaix, qui fut numéro un mondial de la laine et fut même visitée par la reine Elisabeth II en 1957 !

Le village des métiers d’Art

Pour entrer dans le parc, vous devez passer par le n°21 du village des métiers d’Art du Septentrion.

La vingtaine d’artisans installés dans ce village vous accueillent pour décorer votre intérieur ou participer à des stages de découvertes.

Et les ateliers se visitent ! Vous pouvez les observer à travers les fenêtres ou les baies vitrées, mais n’hésitez pas à entrer dans l’une des maisonnettes pour découvrir les professionnels à l’œuvre : céramique, couture, calligraphie, peinture, meubles anciens et restauration de mobilier, fleuriste, porcelaine peinte, photographie, garnissage de fauteuils, poterie, sculpture sur bois, création de bijoux ou couturière spécialisée dans les robes de mariée… Il y en a pour tous les goûts !

Une brasserie restaurant, l’ExSeption, est également ouverte midi et soir (sauf Dimanche soir et Lundi soir).

Le village est ouvert toute l’année, du Lundi au Dimanche, même les Jours Fériés.

Le parc du Septentrion et le château du Vert-Bois

Le parc de 60 hectares est plantés d’essences rares : Noisetiers de Byzance, Erables de Norvège, Nyssa Sylvatica, Liquidambars, Tulipiers de Virginie, Sophora du japon, Hêtres pourpres, Ginkgo Biloba, Pauwlonia… mais aussi de platanes, pommiers, tilleuls, magnolias, peupliers d’Italie, rosiers et de magnifiques cerisiers du Japon (sakura).

Que vous soyez ou non passionné de botanique, le parc vous enchantera. Dès le printemps, les végétaux rivalisent de formes et de couleurs, offrant un arc-en-ciel de teintes et de nuances. Et même en hiver, le spectacle est magnifique lorsque le parc est recouvert par la neige.

Amateur d’art, vous trouverez plusieurs sculptures à l’intérieur du parc, qui furent achetée à l’époque par les Prouvost, et d’autres dont la Fondation Septentrion a fait acquisition plus récemment. Dès l’entrée, vous serez ainsi accueilli par “L’Humanité en marche” d’Eugène Dodeigne, figures humaines taillées dans la pierre bleue de Soignies, et il faudra chercher les œuvres de Pierre Chalon et Herzi. Un vrai jeu de piste.

Le Septentrion est l’endroit idéal pour se déconnecter, faire une pause, organiser un pique-nique et flâner en admirant la nature. Et faire 3000 photos 😉 Vous pouvez vous perdre aux milieux des allées, vous rendre directement au château ou vous balader entre les arbres et les sentiers. Un plan vous sera remis à l’entrée du parc, vous indiquant l’allée des magnolias, la gloriette et ses roses, la situation du château, les différentes œuvres d’art…
Et si vous savez vous faire discret(e), vous croiserez des lapins et des lièvres, et pourrez profiter des chants des nombreux oiseaux.

Si la Conciergerie a été édifiée dans un style régional en pierres et en briques, le château a une architecture classique typiquement française. L’intérieur m’a un peu fait penser au château de Trélon car le mobilier est souvent du même style.
Ce lieu a accueilli plusieurs équipes de tournage, et notamment celle de la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie en 2014.
Le château se visite plusieurs fois par an (voir le site pour les dates) et présente des collections de peintures, sculptures, mobilier et orfèvrerie du 18e siècle. Visite Toute l’année sur Réservation au 03.20.46.26.37

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : Chemin des Coulons 59700 Marcq-en-Baroeul

Horaires :
Printemps / été : du Mardi au Vendredi de 11h à 17h45, Samedi de 12h à 18h30, Dimanches et Jours Fériés de 14h à 18h30
La dernière semaine de juillet et le mois d’août : du Mercredi au Vendredi de 13h à 17h45, Samedis, Dimanches et le 15 Août de 13h à 18h30. Parc fermé les lundis et mardis
Automne / Hiver : du Mardi au Vendredi de 11h à 17h45, Samedi de 12h à 17h45, Dimanches et jours fériés de 13h à 17h45
Fermé le 25 décembre et le 1er janvier

Tarifs : 2,20 €, gratuit pour les moins de 11 ans. Groupe de 10 personnes et étudiants : 1,70 €

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.