Coups de coeur

Les remparts de Montreuil-sur-Mer, promenade panoramique et bucolique

remparts Montreuil sur Mer

La petite ville de Montreuil-sur-mer possède un cachet unique : dans un écrin de verdure, les remparts, la citadelle, la ville haute et la ville basse portent les marques d’une longue histoire. Montreuil a gardé beaucoup de ses maisons typiques du 18e siècle et, en parcourant ses ruelles, on a l’impression de voyager dans le passé. Mais ce sont aux remparts ceinturant la ville haute sur 8 kilomètres que nous allons nous intéresser.

Les remparts se dressent à plus de 40 mètres de hauteur et offrent une vue panoramique sur la très jolie et bucolique vallée de la Canche. Surnommée “Carcassonne du Nord”, Montreuil-sur-Mer est, sans conteste, l’une des perles de notre région.

L’histoire des remparts de Montreuil-sur-Mer

“sur mer”… Mais… Mais, Montreuil n’est pas entouré par la mer !
En réalité, jusqu’en 1581, des navires accédaient à Montreuil. La ville fut même pendant longtemps un port maritime de première importance.

Au départ site fortifié pour faire face aux invasions Vikings, Montreuil-sur-mer dut sa fortune au fait d’être le seul port de domaine Royal français. Au 13e siècle, la ville connut son développement économique le plus important grâce au commerce avec l’Angleterre.
La ville haute était déjà entourée de fortifications et l’on décida d’étendre ce périmètre fortifié en même temps que la construction du château Royal bâti par Philippe Auguste. Le côté ouest des remparts actuels, avec ses 5 tours de grès, a été érigé à cette époque.

En 1537 la ville fut assiégée, pillée et en grande partie détruite par les troupes de Charles Quint. François 1er décida la reconstruction de Montreuil avec des remparts plus élevés et, à partir de 1567, Charles IX ordonne l’édification d’une citadelle à l’emplacement de l’ancien château de Philippe Auguste. L’ensablement de la Canche et l’action humaine “repoussèrent” la mer et Montreuil ne fut plus accessible par la Canche qu’aux barques de pêche.

Le chemin des remparts

La commune est traversée par le sentier de grande randonnée 121 (GR 121) qui relie Wavre, en Belgique, à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. Mais vous pouvez tout simplement faire le tour de la ville haute en suivant un chemin balisé (et accessible à tous) sur un peu moins de 3 kilomètres.

Faites attention sur vous faites le tour des remparts avec de jeunes enfants : ils sont “à pics”, sans réelles protection ni barrière.

En moins d’une heure, vous pouvez faire le tour des remparts et profiter des magnifiques points de vue sur la vallée de la Canche, le fleuve, le Montreuillois, les fortifications…

Les remparts flanqués de plusieurs tours portent les marques de leurs histoires du 13e siècle à nos jours.

Les remparts et la citadelle de Montreuil-sur-Mer ont été classés aux Monuments historiques en 1913 et 1926.

Depuis le chemin des remparts, on perçoit la Canche (le fleuve) et sa vallée, mais aussi le phare du Touquet à l’est, les six éoliennes de Widehem au nord, et, plus près, la chartreuse de Neuville-sous-Montreuil.

En empruntant le chemin des remparts, nous parvenons à la citadelle dont les tours captent notre regard.

On distingue parfois le soubassement ancien constitué de grès sur lesquels s’empilent les remaniements ultérieurs en briques.

La citadelle et son musée sont facilement reconnaissables.

La citadelle abrite une auberge de jeunesse ainsi qu’une exposition qui retrace l’histoire de la ville de Montreuil-sur-Mer, et le musée Roger-Rodière (art sacré et représentation de Montreuil dans la peinture). C’est également un refuge pour les chauves-souris. Je vous en parlerai lors d’un prochain article 😉

Les bastions érigés après les destructions de Charles Quint révèlent l’adaptation de ses fortifications aux nouvelles techniques de guerre, en particulier à l’artillerie de plus en plus prédominante. Vauban a complété le dispositif en construisant une demi-lune, la poudrière et l’arsenal.

Vue sur l’ancien orphelinat et sa chapelle, fondés au 17e siècle.

Balade aux pieds des remparts

Une très jolie balade d’environ 8 kilomètres vous attend également par le bas des remparts, à travers la campagne et une partie de la ville-basse.
Vous pouvez commencer votre promenade par la “tour de la Poterne” située un peu avant l’entrée de la citadelle.

La tour de la Poterne est facilement reconnaissable à ses pierres blanches.

Prenez la porte située à gauche et vous parviendrez sur le sentier qui longe les pieds des remparts.

De nombreux chemins de randonnée, plus ou moins longs, passent d’ailleurs par cette porte !

Ce sentier n’est pas très difficile à parcourir, mais il lui arrive d’être assez pentu ou caillouteux. Prévoyez des chaussures confortables adaptées à la marche.

En passant par le bas des remparts qui entourent la ville haute de Montreuil-sur-Mer, on réalise à quel point la cité est encerclée.

Vous pouvez ainsi observer la basse-ville, avec vue sur la chartreuse de Neuville-sous-Montreuil

Une fois la partie ville passée, vous retournez dans la verdure et avancez aux pieds des murs dressés pour retourner jusqu’à votre point de départ.

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : Promenade des remparts, 62170 Montreuil-sur-Mer
Horaires : 7 jours / 7 et 24h / 24.
Tarif : gratuit

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.