Coups de coeur

Les souterrains de la citadelle de Cambrai

porte royale citadelle cambrai

La citadelle de Cambrai a disparu il y a plus d’un siècle, mais il est possible d’en visiter les galeries. Cambrai possède en effet un patrimoine souterrain exceptionnel et pourtant méconnu. Si les anciennes carrières de craie représentent la majorité des souterrains (dont l’ancienne carrière Van Der Burch), l’autre partie est constituée des vestiges des fortifications qui entouraient la ville et de sa citadelle.

L’Office du Tourisme de Cambrai vous invite à plonger dans les entrailles de la terre en visitant certaines des galeries des contremines de l’ancienne citadelle impériale de la ville.
Dans un ancien fortin, on commence par quelques explications historiques avant que le guide ne nous invite à mettre un casque de chantier sur nos têtes (nous en aurons besoin à la fin de la visite).
Après avoir emprunté une vingtaine de marches assez raides, nous allons circuler dans un dédale de pierres et de briques, long d’environ sept kilomètres (mais nous n’en parcourrons qu’un seul), à 18 mètres de profondeur.

Tout au long de la visite, le guide enchaîne les explications historiques et militaires.
Construite en 1543 par l’empereur Charles Quint (lorsque la ville faisait partie des Flandres espagnoles), la citadelle de Cambrai fut assiégée cinq fois mais ne fut jamais prise : il était bien plus facile de défendre que d’attaquer une citadelle aussi massive.
En 1677, lorsque Louis XIV combattit les Pays-Bas espagnols pour rattacher la région du Nord au royaume de France, il finit par négocier la reddition du gouverneur, qui n’avait perdu “que” 600 hommes.

l'un des tunnels de contremine de la citadelle de Cambrai

À partir de 1892, les fortifications furent démantelées car considérées comme une entrave au développement urbain. Les murailles furent nivelées et les fossés comblés. Certains vestiges furent conservés en surface (la porte de Paris, la tour des Sottes, le château de Selles…), mais d’autres ouvrages comme la citadelle disparurent sous les fossés et devinrent alors souterrains.
Il est saisissant d’imaginer que, lorsque vous vous promenez à Cambrai, sous vos pieds, sous les bâtiments et les trottoirs, des vestiges sont dissimulés à une dizaine de mètres sous terre !

Visite guidée des souterrains de la citadelle de Cambrai

Les fossés de la citadelle étaient protégés par une galerie prévue dans l’épaisseur même de la muraille. Ce long couloir voûté, percé d’embrasures de tirs, suivait le périmètre de la citadelle.
Au niveau des bastions, des couloirs latéraux en brique furent ajoutés entre le 17ᵉ et le 19ᵉ siècle pour améliorer la défense du site.

des murs de briques après les murs de pierre dans les tunnels de l'ancienne citadelle de Cambrai

Les souterrains n’étaient pas un lieu de vie mais un endroit où les soldats montaient la garde et défendaient la ville. Il leur arrivait donc de s’ennuyer et ils gravaient leur nom ou des messages dans la pierre calcaire.

ambiance boite de nuit dans les souterrains de la citadelle de Cambrai
Explications historiques dans les souterrains de la citadelle de Cambrai

Les différents souterrains de la ville servirent souvent d’abris aux habitants durant les différents conflits, et principalement les deux guerres mondiales. On peut ainsi découvrir des noms ou des messages gravés dans la pierre, parfois avec une date.

Arrivé au 3/4 de la visite, le plafond des souterrains se fait plus bas. On comprend alors l’intérêt des casques, surtout si on mesure plus d’1m50. 

La visite se termine par l’impressionnante “chapelle”, le surnom donné à une “porte retirée”, une grande salle haute de dix mètres aux éclairages orangés qui mettent en valeur d’imposants contreforts.

la "chapelle" des souterrains de la citadelle de Cambrai
les contreforts de la "chapelle" dans les souterrains de la citadelle de Cambrai

Tout ce qui a été descendu doit être remonté… Il faut de bonnes chaussures et de bonnes jambes pour visiter les souterrains !

l'escalier de la remontée dans les souterrains de la citadelle de Cambrai

On émerge de ce voyage souterrain par une petite porte en acier située non loin d’une ancienne poudrière. De nombreux bâtiments, datant des 17ᵉ et du 18ᵉ siècles, sont encore debout. Certains abritent des logements ou des équipements sportifs.

La visite est déconseillée aux enfants de moins de 7 ans et impossible pour les personnes à mobilité réduite.
Prévoir une bonne paire de chaussures.

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse :
Rdv devant l’ancienne Porte royale de la citadelle, Boulevard Paul Bezin

Horaires : renseignez-vous à l’Office du Tourisme. Tous les samedi , ainsi que les lundi & mercredi de vacances scolaires, à 16h30. Tous les jours du 1er juillet au 31 août (sauf le 14/07 et 15/08).

Tarif : 6€

Renseignement : 03.27.78.36.15 et contact@tourisme-cambresis.fr

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

1 commentaire

  1. […] vous êtes dans le coin :Visitez également les souterrains de la Citadelle de Cambrai et toutes les autres merveilles de la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.