Week-ends

Un week-end à Cambrai

cambrai

Cambrai est une ville pleine de surprises. Classée ville d’Art et d’Histoire, elle possède un riche patrimoine qui témoigne de l’importance historique qu’elle eut au fil des siècles. Ville religieuse, ville indépendante, ville riche et puissante, ville occupée, ville souterraine… Découvrez les nombreuses facettes de Cambrai.

L’Office du Tourisme de Cambrai

Avant de commencer votre séjour à Cambrai, faites un tour par l’Office du tourisme. Non seulement vous serez très bien accueilli et conseillé, mais il serait dommage de rater le bâtiment lui-même, une “maison espagnole”.
Construite en 1595 durant l’occupation par les Pays-Bas espagnols, d’où son nom, cette maison à pans de bois est le dernier exemple cambrésien de ce type de construction, qui fut très répandu du Moyen-Âge au 17ᵉ siècle. Les murs porteurs sont en pierre, la façade est en bois et le pignon est bardé d’ardoises.

Maison espagnole office du tourisme de Cambrai

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : 48, rue Henri de Lubac 59400 Cambrai

Horaires : du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h et, de mi-mars à mi-octobre, le dimanche de 14h30 à 17h30
Fermé le 1er janvier, 1er mai, le jeudi de l’Ascension, le lundi de Pentecôte, le 1er novembre, le 11 novembre et le 25 décembre.

Contact : 03.27.78.36.15 et contact@tourisme-cambresis.fr

Le Musée des Beaux-Arts de Cambrai

Cour du musée des beaux arts de cambrai

Gros coup de coeur pour le musée de Cambrai !

Prenant place dans l’ancien Hôtel particulier de Francqueville qui date du 18ème siècle, le musée des Beaux-Arts a été rénové et totalement repensé. La muséographie et l’ambiance du musée ont été admirablement pensées pour mettre les œuvres en valeur.

Toutes les époques et tous les arts sont présentés, de la Préhistoire et ses silex à l’Art Moderne et ses abstractions géométriques, en passant par des sculptures en albâtre du Moyen-Age ou des portraits du 18ème.

Gourde en cuivre au musée des beaux arts de cambrai
Dommage ! La photo ne met pas en valeur le superbe dégradé de verts et de bruns de cette très belle gourde en cuivre, gravé d’un texte circulaire en latin.

Au niveau -2, j’ai trouvé aussi passionnante que surprenante la galerie d’ostéo-archéologie. Par le biais d’ossements présentant les signes de diverses maladies, on découvre comment les archéologues parviennent à déterminer la manière dont quelqu’un est décédé : syphilis, lèpre, cancer, tuberculose…

la galerie d'ostéo-archéologie du musée des beaux arts de cambrai
Ossements de lépreux

En dehors des collections antiques et romaines situées dans les caves voûtées du sous-sol, le musée possède une magnifique collection de sculptures médiévales provenant de l’ancienne abbaye Saint-Géry (détruite à la demande de Charles Quint pour construire sa citadelle) et de la cathédrale de Cambrai (détruite à la Révolution).

Haut de colonne sculptée datant du moyen-age au musée des beaux arts de cambrai
Magnifique sculpture en albatre au musée des beaux arts de cambrai

Le “char de procession des chanoinesses de Sainte-Aldegonde de Maubeuge”, datant du 18ème siècle, trône au milieu d’une grande salle aux murs couverts de boiseries et de marqueteries. Et devant un tableau d’un Louis XIV déjà âgé et montrant pourtant ses gambettes.

Le char de procession des chanoinesse et un portait de Louis XIV au musée des beaux arts de cambrai
Belle mise en scène de tableaux au musée des beaux arts de cambrai
Très beaux portraits du 19ème siècle au musée des beaux arts de cambrai
Sculpture et tableaux des années 1930 au musée des beaux arts de cambrai
Très bel escalier et sculpture de Carpeaux au musée des beaux arts de cambrai

Vous trouverez également au musée de grands noms de la peinture ou de la sculpture, tels que Carpeaux, Ingres, Camille Claudel ou Rodin.

L'homme qui marche de Rodin, à droite, au musée des beaux arts de cambrai
Très belle mise en scène au musée des beaux arts de cambrai

Le musée de Cambrai est également didactique… et attentionné : l’équipe vous propose des tabourets pliants pour vous asseoir devant les œuvres, mais aussi une salle de jeux pour les enfants et une pièce consacrée à la restauration d’un retable, avec des explications simples pour les adultes et des dessins à colorier pour les plus jeunes.

Salle de pause et de découverte au musée des beaux arts de cambrai

Le musée des Beaux-Arts vaut vraiment le détour et je n’ai pour lui que des éloges : accueillant, populaire, agréable, original, coloré, accessible, élégant…

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse :
15 rue de l’Épée 59400 Cambrai

Horaires :
du mercredi au dimanche, de 10h à 12h et de 14h à 18h.
Fermé les 1er janvier, 1er mai, 8 mai, le jeudi de l’Ascension, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre.
Ouvert les dimanches de Pâques et de Pentecôte.

Tarifs :
Plein tarif 4€,  tarif réduit 3€, tarif famille (2 adultes et au moins 1 enfant en dessous de 18 ans) 6€.
Gratuit : moins de 18 ans, le 1er dimanche du mois pour tous (avec visite gratuite à 16h), bénéficiaires du RSA/RMI, demandeurs d’emploi, enseignants en préparation de visite, personnes porteuses d’un handicap.

Renseignements :
03 27 82 27 90
Le musée est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Une visite souterraine de Cambrai

Le sous-sol cambrésien est percé de plusieurs dizaines de kilomètres de galeries souterraines. C’est simple : Cambrai est la ville de France qui possède le plus de souterrains ! Vestiges des anciennes fortifications de Cambrais sous les boulevards, souterrains de la citadelle, galerie du jardin public, carrières de craie médiévales… Cambrai connut jadis une intense activité souterraine.

À l’Office du Tourisme, il sera possible de réserver une visite guidée de l’un de nombreux souterrains de Cambrai. Je vous conseille toutefois de réserver à l’avance via le site, car certaines visites n’ont lieu que durant des périodes précises de l’année.

Les souterrains Van Der Burch

Les galeries de la Fondation Van der Burch sont les vestiges d’anciennes carrières d’où était extraite la craie utilisée pour les constructions.
Se promener dans les souterrains Van der Burch, c’est effectuer un voyage dans le temps. Lors de la visite guidée, on vous explique comment les hommes ont creusé la pierre du Moyen-Age jusqu’au 16ème siècle, en utilisant des techniques et des outils différents.

Les souterrains Van der Brusch à Cambrai

En savoir plus sur la visite des souterrains de la carrière Van der Burch.

Les souterrains de la Citadelle

La citadelle de Cambrai a disparu il y a plus d’un siècle, mais il est possible d’en visiter les galeries. Si les anciennes carrières de craie représentent la majorité des souterrains (dont l’ancienne carrière Van Der Burch), l’autre partie est constituée des vestiges des fortifications qui entouraient la ville et de sa citadelle.

Après avoir emprunté une vingtaine de marches assez raides, nous allons circuler dans un dédale de pierres et de briques, long d’environ sept kilomètres (mais nous n’en parcourrons qu’un seul), à 18 mètres de profondeur.

Les souterrains de la citadelle de Cambrai

En savoir plus sur la visite des souterrains de la citadelle

L’écomusée des anciens métiers et des outils à main

Le “clos éducatif des anciens métiers” regroupe 2000 pièces provenant de tous les Hauts-de-France présentant plus de 40 thématiques : métiers du bois, de la pierre, de la terre, du métal, du cuir, chevaux de traits, artisans, métiers de rue, agriculteurs, commerçants, mais aussi l’école de l’entre deux guerres et les recettes de nos grands-mères.
Il présente les conditions de vie de nos ancêtres du 17ème au 20ème siècle, de la fabrique d’une corde au tissage de la laine.

Dans un grand hangar, les crémaillères sont posées à côté des fers à repasser et des gaufriers. Un alambic et un moulin à farine en pierre de lave se dressent au milieu d’un grand bric-à-brac d’objets rares, inconnus, oubliés, mais aussi d’outils et d’instruments qu’on employait encore il y a peu : des plumes d’écoliers, des harnais de chevaux, des lampes de mineurs, des bassines…

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse :
74 bis boulevard de la Liberté (face à la tour des Sottes)

Horaires : du 1er avril au 15 octobre, les premiers dimanche et mercredi de chaque mois, de 15h à 18h.

Tarifs : 3€ / adulte et 2€ / 8-18 ans.

Renseignements : 03 27 37 55 18 ou 06 20 23 13 97 ou l’Office du Tourisme

Une visite pédestre thématique de Cambrai

À l’Office du Tourisme, vous pouvez obtenir un document qui présente 3 circuits de découverte pédestres :
– “Cambrai ville-frontière” (1h30, le patrimoine fortifié et militaire)
– “Cambrai métropole religieuse” (1h, la riche histoire religieuse dans les rues anciennes)
– “Cambrai au fil des rues” (1h30, la morphologie de la ville et ses mutations au fil du temps)

Des panneaux de signalétique, selon le thème de la visite, sont disséminés le long de chacun des circuits. Ils permettent de découvrir les éléments majeurs de chaque promenade et propose une petite énigme ludique.

Le porte de Paris, à Cambrai
La porte de Paris
Panneau du circuit découverte pédestre Cambrai ville frontière
Vue sur le Labo de Cambrai
Cour privée et grille Art Déco rue de l'épée à Cambrai
La plus ancienne maison de Cambrai
Très belle porte à Cambrai
Décoration d'une porte à Cambrai

Si vous voulez mixer ses 3 parcours, il existe également une visite audio-guidéeLaissez-vous conter Cambrai” qui vous permet de découvrir, à votre rythme, les sites majeurs de Cambrai. Vous pouvez télécharger les fichiers .mp3 sur votre smartphone.

Les enfants ont droit, eux-aussi, à leur visite. Vous pouvez télécharger un “carnet de jeux pour voyager dans la ville et dans le temps” avec un rébus, un puzzle, un jeu de piste, un dessin à compléter et des devinettes.

Le labo et son Cambraiscope

Le CambraiScope permet aux visiteurs de mieux comprendre l’histoire de la ville de Cambrai. Dans l’ancien collège des Jésuites, quatre espaces thématiques le composent : “Cambrai dans son territoire”, “la forme de la ville”, “le passage du temps” et “la ville construite” comprenant un espace “numérique et patrimoine”.

Le labo de Cambrai

Vous découvrez l’architecture et la mémoire de la cité, la composition des sols du cambrésis, les particularités de certains bâtiments, les destructions et les constructions, etc., grâce à des panneaux explicatifs, des plans et coupes de monuments, des maquettes tactiles, des dispositifs vidéo et même un jeu en réalité virtuelle.

La galerie de l'architecture de Cambrai, au Labo

Le plan en relief de la ville a pris place au Labo pour devenir le cœur d’un surprenant spectacle audiovisuel de 12 minutes sur l’histoire de la ville, qui se déclenche toutes les 30 minutes.

La projection vidéo sur l'histoire de Cambrai
Le plan relief de la ville de Cambrai

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : 2 rue Louis Renard “Le Labo” à Cambrai

Horaires : Mardi et vendredi de 13h à 21h, mercredi et samedi de 10h à 18h, jeudi et dimanche de 14h à 18h.

Tarifs : gratuit.

Renseignements : www.tourisme-cambresis.fr/cambraiscope.html

Une visite “architecturale” de Cambrai

Située près de la ligne de front durant la Première Guerre Mondiale, occupée par l’armée allemande, Cambrai fut partiellement détruite et incendiée durant le conflit. À la fin de la guerre, tout le centre-ville était à reconstruire, tâche qui fut confiée à Pierre Leprince-Ringuet, un prolifique architecte parisien qui élabora également plusieurs églises du Cambrésis.
La ville de Cambrai fut reconstruite dans les années 1920 et 1930, principalement dans les styles en vogue à l’époque, l’Art Déco et, pour le nord, le Néo-Flamand. Autour de la Grand’ place (face à l’hôtel de ville), vous pouvez voir quelques bijoux !

Maison Art Déco à Cambrai
Edifice art déco sur la grand place de Cambrai
Façade de maison Art Déco à Cambrai
Maison à la façade néo flamande à Cambrai
L'hôtel de ville de Cambrai

Leprince-Ringuet édifia entre autres la Chambre de commerce de Cambrai, de 1927 à 1930, en collaboration avec Ernest Herscher, architecte et dessinateur.

La chambre de commerce de Cambrai
Le Crédit Agricole de Cambrai, à côté de la chambre de commerce

La rue de l’épée présente plusieurs hôtels particuliers bâtis aux 17ème et 18ème siècles. L’hôtel de Grammont, l’hôtel de Woestine… L’hôtel de Francqueville, daté de 1720, abrite les collections du musée des Beaux-Arts depuis 1889.

Rue de l'épée à Cambrai
Cour de l'ancien collège des Jésuites à Cambrai
L’intérieur de la cour de l’ancien collège des Jésuites, non loin de la rue de l’Epée

En 1626, Monseigneur Vanderburch, archevêque de Cambrai, fonda la maison Sainte-Agnès. Incendié en 1918 et 1986, le bâtiment fut reconstruit, conservant son portail d’origine, et devint une fondation.

Fondation Van der Bursch à Cambrai

La maison à pans de bois au n° 13 de la rue Vaucelette est, avec la “Maison espagnole” de l’Office du tourisme, la dernière maison à pans de bois de Cambrai. Au-dessus de l’entrée, on peut voir un cartouche portant la date “1626”.

La plus ancienne maison de Cambrai date de 1626

Les églises de Cambrai

Cambrai fut longtemps surnommée “la ville aux cent clochers” à cause de ses nombreuses églises. Au Moyen-Age, Saint Géry, archevêque de Cambrai, y avait fait construire de nombreuses églises, collégiales, chapelles, cathédrale et abbayes.

La cathédrale Notre Dame de Grâce

La cathédrale de Cambrai est une battante. Plusieurs fois, elle aurait dû être démolie. Plusieurs fois, elle faillit être ravagée par les flammes.
Elle fut d’abord une simple église “du Saint Sépulcre” construite au 11ème siècle. Cette première église fut remaniée, réparée, détruite par des incendies et reconstruite à plusieurs reprises entre 1145 et la fin du 17ème siècle. En 1695, l’année où François Fénelon devint archevêque de Cambrai, l’église fut reconstruite une énième fois et on ne conserva finalement que le clocher.

Abonnez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles publiés sur le site.

Adresse e-mail non valide
Avec moi, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Cathédrale Notre Dame des graces de Cambrai
Façade de la cathédrale de Cambrai

L’église du Saint Sépulcre évita les destructions durant la Révolution puis, en 1804, l’église devint cathédrale “de Notre Dame de Grâce”.
Quand elle fut gravement endommagée par un incendie en 1859, la municipalité et l’archevêque voulurent la démolir afin de construire un édifice entièrement nouveau. Toutefois, sur les conseils de Viollet-le-Duc, la cathédrale fut finalement restaurée et agrandie. Elle fut inaugurée en 1894.

L'intérieur de la cathédrale de Cambrai

La cathédrale fut encore sérieusement endommagée à la fin de la Première Guerre mondiale. Un obus frappa le clocher, laissant un énorme trou au beau milieu de la structure qui, pourtant, ne s’effondra pas. Elle fut à nouveau reconstruite après la guerre.

Confessionnal à la cathédrale de Cambrai

La petite icône de Notre-Dame de Grâce, qui rappelle le style des icônes orthodoxe, fut offerte à la cathédrale de Cambrai en 1451. Un chapelle fut construite pour l’accueillir comme un écrin.
De grandes grisailles en trompe-l’œil, qui ressemblent à des bas-reliefs, ont été peint sur les murs de cette chapelle.

La chapelle de Notre Dame des grâces dans la cathédrale de Cambrai
Style baroque dans la cathédrale de Cambrai

En 1823, il fut décidé d’ériger un monument funéraire à François Fénelon dans la cathédrale. Le monument fut inauguré le 7 janvier 1826 et les restes de Fénelon y furent déposés le 22 janvier.

Tombe de Fénelon dans la cathédrale de Cambrai

Les grandes orgues furent construits en 1897, mais abîmés durant la Première Guerre Mondiale. Ils furent restaurés et à nouveau inaugurés en 1936.

Les grandes orgues de la cathédrale de Cambrai

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse :
Avenue de la Victoire 59400 Cambrai

Horaires :
ouverte du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 8h à 18h.

Tarif : gratuit

Renseignements :
03 27 81 87 11 et patrimoine-histoire.fr

La chapelle des Jésuites

Construite à la demande de l’archevêque Van Der Burch, elle fut achevée en 1692. Rare exemple de style baroque dans la région, elle présente une très belle façade sculptée assez typique de son époque.
Elle a servi d’église aux Jésuites jusqu’en 1765, puis aux séminaristes de 1838 à 1906, année de sa fermeture. Elle est depuis désaffectée et, de nos jours, elle est rarement ouverte. Dommage, car l’intérieur est orné d’immenses peintures et d’impressionnantes voutes sculptées.

La chapelle des Jésuites à Cambrai

L’édifice était autrefois consacré à “Notre Dame des Anges”. On en trouve une vingtaine sur toute la façade.

Visage d'ange sur la façade de la chapelle des Jésuites à Cambrai

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse :
7 Place du Saint-Sépulcre 59400 Cambrai
Renseignements :
03 27 82 93 85

L’église Saint Géry

L’église Saint Géry était, elle-aussi, connue sous un autre nom jusqu’à la fin du 18ème siècle. Elle fut d’abord l’abbatiale de Saint-Aubert, traversant les siècles, détruite puis reconstruite à plusieurs reprises, et finalement de 1698 à 1745 dans un style classique.

Intérieur de l'église Saint Géry à Cambrai, avec vue sur le tableau de Rubens

On peut admirer dans cette église de nombreuses œuvres d’art, comme l’énorme et splendide jubé en marbre et albâtre de style « renaissance flamande » qui a été déplacé sous l’orgue, les boiseries du chœur du 18ème siècle, la chaire dont la rampe d’escalier est ornée de vignes et d’épis de blé, et l’autel en marbre de Carrare qui provient de l’abbaye de Vaucelles.

Les grandes orgues et le jubé de l'église Saint Géry à Cambrai
Les superbes boiseries du choeur de l'église Saint Géry à Cambrai
La chaire de l'église Saint Géry à Cambrai

La Mise au tombeau, également appelée la Descente de Croix, fut peinte par Rubens en 1616. Pour l’anecdote, le maître avait peint un Jésus complètement nu mais les moines capucins, qui avaient reçu l’œuvre en cadeau, furent choqués au point qu’ils demandèrent à un peintre flamand anonyme de recouvrir “ce qu’ils ne sauraient voir”…

Une descente de croix de Rubens dans l'église Saint Géry à Cambrai

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : 8 place Fénelon 59400 Cambrai

Horaires : ouverte du lundi au samedi de 8h à12 h et de 14h30 à 18h, le dimanche de 9h à 12h.

Tarif : entrée gratuite.

Renseignements : patrimoine-histoire.fr

Un parcours du souvenir 1914-1918

Cambrai Tank 1917 : Centre d’Interprétation de la Bataille de Cambrai

Situé à quelques kilomètres de Cambrai, le petit musée de la bataille de Cambrai abrite le célèbre tank “Deborah 51”, l’un des 476 chars engagés lors de la Bataille de Cambrai, qui marqua la reprise de la guerre de mouvement, du 20 novembre au 7 décembre 1917.

musée Cambrai Tank 1917
Photographie provenant du site de l’Office du tourisme de Cambrai

Le Centre d’Interprétation Cambrai Tank 1917 est implanté à Flesquières, au cœur même des champs de bataille, là où le tank Deborah fut neutralisé par un canon allemand.
Quatre de ses membres d’équipage tombés le 20 novembre 1917 (Georges Foot, William Galway, Joseph Cheverton et Frederick William Tipping) reposent au Flesquières Hill British Cemetery, adossé au centre.

En pénétrant dans la salle d’état-major, vous êtes au cœur de la bataille : photographies d’époque et cartes animées déclinent les différentes phases de l’offensive. Cette introduction vous donne les clés pour vous ramener en novembre 1917.

Continuant votre immersion, à six mètres de profondeur, vous ferez connaissance avec Deborah. 28 tonnes, 8 mètres de long, 4 de large.

Tank Deborah de la bataille de Cambrai
Photographie provenant du site de l’Office du tourisme de Cambrai

En fin de parcours, dans l’auditorium, un film de 20 minutes vous convie à poursuivre ce voyage au cœur de l’histoire, à travers le territoire du Cambrésis.

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : Rue du Calvaire 59267 Flesquières

Horaires : Ouvert du 15 mars au 30 novembre.
De mi-juin à mi-septembre, ouvert tous les jours de 13h30 à 17h30.
Du 15 mars au 15 juin et du 15 septembre au 30 novembre, ouvert de 13h30 à 17h30 les mercredis, samedis et dimanches.
Fermé le mercredi 1er mai.

Tarifs : 6€. Tarif réduit : 4€ (habitants du Cambrésis, demandeurs d’emploi, étudiants, – de 18 ans)

Contact : 03.27.78.36.15 et contact@tourisme-cambresis.fr

Le Musée Militaire de Cambrai

Le Musée est dédié à l’histoire militaire de Cambrai, ancienne ville garnison, et au 1er Régiment d’Infanterie (le plus vieux de France) de 1871 à nos jours.

Musée militaire de Cambrai
Photo issue du site de la ville de Cambrai

La première salle est entièrement consacrée au 1er R.I., dont on découvre l’histoire au travers d’une multitude de documents photographiques et de mannequins. Au cours de la visite, on traverse les différentes conflits, Première et Seconde Guerre mondiales mais également l’Indochine et l’Algérie. Les passionnés de militaria seront ravis : une collection de casques et différentes tenues et pièces d’équipements militaires de 1914-1918, des armes, des baïonnettes, des munitions mais aussi des instruments de musique.
La dernière salle accueille plusieurs tenues et équipements exceptionnels de la période 1939-1945 en évoquant l’occupation allemande, la résistance, la défense passive, les bombardements de Cambrai et l’arrivée des Américains.

Les collections du musée militaire de Cambrai
Photo issue du site de la ville de Cambrai

Cambrai accueillait également une base aérienne, la Base 103 de Cambrai-Epinoy. Le musée présente un plan-relief de la base, des mannequins en tenue de pilote, une collection de badges et écussons, les sièges éjectables d’un Mirage F1 et de Mirage 2000 et un impressionnant missile “Matra”.

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse :
Cour de la manutention, Rue des Capucins à Cambrai

Horaires :
ouvert les 1er et 3ème dimanches de chaque mois de 15h00 à 18h00.

Tarif :
adulte 3€, enfant 1,50€.

Contact : 03.27.73.21.78.

Le cimetière de la porte de Paris

Outre des tombes anciennes et des monuments funéraires impressionnant, le cimetière de la Porte de Paris abrite un cimetière de la Grande Guerre ainsi qu’un carré militaire français. On croise des tombes remarquables de personnalités politiques locales, de bienfaiteurs ou d’artistes. Ces tombes “dignes d’intérêt” sont signalées par des petits panneaux verts.
Le cimetière de la Porte de Paris est le plus important de la ville. L’Office du tourisme offre une brochure qui présente les deux cimetières de Cambrai et leurs circuits de découvertes des tombes remarquables.

Tombe Art Déco de Leprince-Ringuet au cimetière de la porte de Paris, à Cambrai
Cette sépulture a été réalisée par Pierre Leprince-Ringuet, architecte de la reconstruction de Cambrai. Ici repose le fondateur de la chocolaterie Cardon et d’une fabrique de chicorée.
La sépulture de cette famille d’un marchand de fer présente un impressionnant calvaire en pierre bleue encadré de deux croix en fer forgé sur lesquelles on plaçait autrefois des couronnes de perles.

Dans le cimetière militaire reposent les corps de 334 soldats britanniques, allemands et français, ainsi que des prisonniers civils français et belges, morts durant la Première Guerre mondiale.

Cimetière militaire franco-britannique au cimetière de la porte de Paris, à Cambrai
Private JONES 54409 Royal Welch Fusiliers au cimetière de la porte de Paris, à Cambrai
Un soldat gallois décédé à seulement 16 ans.
Le message gravé au bas de la pierre tombale, en gaélique, est :
“Il n’est de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis”
Auguste Monchaut, prisonnier civil décédé en captivité en 1917

Le carré militaire accueille les corps de soldats rapatriés par leurs familles. Certaines tombes sont surmontées d’éléments évoquant la guerre tels fusil, épée ou baïonnette. La plupart de ces sépultures présentent la médaille militaire ou la croix de guerre.

Tombe du carré militaire du cimetière de la porte de Paris, à Cambrai. Ernest Ramette.

Le mémorial, sobre et émouvant, rend hommage aux Cambrésiens, militaires et civils, disparus durant les guerres de 14-18, de 39-45 et lors des guerres d’Indochine et d’Algérie.

Mémorial aux cambrésiens morts pour la France, au cimetière de la porte de Paris, à Cambrai

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse :
Rue Jean Jacques Rousseau 59400 Cambrai
Horaires :
8h30 – 18h.
Tarif :
Gratuit.
Contact : 03 27 73 21 00

Le mémorial de Louverval

Le monument à la mémoire des disparus de Cambrai (également appelé Mémorial de Louverval) a été édifié en 1930 en mémoire des 7048 soldats disparus originaires du Royaume-Uni et d’Afrique du Sud, morts durant la Bataille de Cambrai et qui n’ont pas de tombe connue.
Le mémorial de Louverval présente notamment les noms de 7 soldats qui ont reçu la Victoria Cross, la plus haute distinction du Commonwealth.

Mémorial de Louverval à Doignies
Détail de quelques noms gravés au mémorial de la bataille de Cambrai

Figure également sur le mémorial l’homonyme de mon père, John Tibbatts, un jeune soldat gallois, mort quelques jours avant ses 20 ans et la fin de la bataille de Cambrai.

Le mémorial est célèbre, entre autre, pour ses saisissants bas-reliefs sculptés par Charles Jagger, lui-même ancien soldat.

détail d'un bas relief sculpté par Charles Jagger au mémorial de Louverval
La pierre du souvenir du mémorial de la bataille de Cambrai

Le cimetière comprend 124 tombes de soldats du Commonwealth, dont 6 ne sont pas identifiés.

Le cimetière militaire de Louverval
Le cimetière situé à côté du Mémorial de la bataille de Cambrai
soldats d'un même régiment au cimetière de Louverval
4 soldats du même régiment morts le même jour, le 20 novembre 1917

Le cimetière et le mémorial de Louvernal sont situés à 3 km au nord du village de Doignies, sur la D930 reliant Bapaume à Cambrai.

INFOS PRATIQUES
Adresse :
1 rue de Malet 62147 Doignies
Horaires :
ouvert tous les jours.
Tarif :
Gratuit.


Le top 5 à ne pas manquer

  1. Le musée des Beaux-Arts de Cambrai
  2. Les souterrains de la citadelle de Cambrai
  3. La cathédrale Notre-Dame de Grace
  4. Le Cambrai Tank 1917
  5. L’écomusée des métiers anciens et des outils à main

Puisque vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à visiter :
– Le musée de la dentelle, à Caudry
– L’ArchéoSite de Les-Rues-des-Vignes
– Le musée Matisse et la brasserie de l’Abbaye, au Cateau-Cambrésis
– L’Abbaye de Vaucelles

J’espère que cet article vous aura donné des idées sur les choses à faire, quoi voir et quoi visiter à Cambrai pour une journée ou un week-end.


Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le !

Et vous ? Vous connaissez Cambrai ? Vous avez des endroits à recommander ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.