Coups de coeur

Une journée à Roost-Warendin

Située au cœur du bassin minier, dont elle tire son riche patrimoine bâti et naturel, la petite ville de Roost-Warendin se situe dans la vallée de la Scarpe, juste à côté de Douai. Elle est surtout connue pour son grand terril reconquit par la nature, mais elle vous réserve d’autres surprises. Visitez son très joli château qui vous fera voyager dans le temps, puis promenez-vous sur ses sentiers de randonnée et ses terrils.
PS : Le nom de la ville se prononce “Rou varendin” 😉

Pourquoi ce nom peu commun ? Parce que deux villes, Roost (du picard “roseau”), un village des marais, et Warendin, un hameau, ont été rattachés durant la Révolution Française.

À la fin du 19ᵉ siècle et au début du 20ᵉ, face à la forte activité de la Compagnie de l’Escarpelle (la Fosse n°9), des mineurs et leurs familles furent logés à Roost-Warendin, et notamment de nombreux Polonais. La cité minière dite de « Belleforière » fut construite à cet effet.

Le château de Bernicourt à Roost-Warendin

Construit en 1743 sur un domaine de 25 hectares pour Ghislain de Bernicourt et son épouse Marie-Thérèse, le château de Bernicourt fut, jusqu’au début du 20ᵉ siècle, une demeure seigneuriale. Trop coûteux à entretenir (surtout après le krach boursier de 1929), il fut revendu par la famille de Bernicourt aux Houillères, qui y logèrent les cadres et les ingénieurs de 1930 à 1985.

le château de Bernicourt à Roost-Warendin

Depuis 1985, il appartient à la commune de Roost-Warendin, qui a décidé de le restaurer et de lui rendre, autant que possible, son visage originel. Si la famille de Bernicourt a revendu tous les meubles d’époque, des peintures et des boiseries ont, par contre, pu être restaurées.

Ouvert en 1989 au public, le château accueille aujourd’hui un écomusée au 1er étage et à la cave. La terrasse du château s’ouvre sur un parc agrémenté d’un plan d’eau, de bosquets et de vastes pelouses.

Cerise sur le gâteau, le château de Bernicourt devrait bientôt accueillir Legendoria, un centre régional des contes et légendes, unique en France, composé de deux grandes salles de spectacle, une médiathèque et une résidence d’artistes.

intérieur du château de Roost-Warendin

Ce site d’exception est également le logis de trois des géants de Roost-Warendin : le saisissant Ch’Pureux et les très chics Ghislain et Marie-Thérèse de Bernicourt.

Le musée de la vie au 19ᵉ siècle

Le château de Bernicourt abrite un écomusée retraçant les divers métiers exercés durant les 18e et 19e siècles, ce qui permet notamment de découvrir l’héritage minier de Roost-Warendin.

Au premier étage, vous découvrez pièce après pièce les reconstitutions de la vie quotidienne du début du 20e siècle. Une salle de classe a été reconstituée (l’instituteur y donne une leçon de morale aux élèves), ainsi qu’un estaminet, où le garde-champêtre apporte les dernières nouvelles aux clients en train de jouer à la crapette, en buvant un verre d’absinthe, près du barbier…

Dans une pièce s’exposent les très jolis éléments de la collection d’un passionné qui a recréé des manèges, grands-huit et autres auto-tamponneuses, et les a légués au musée.

En descendant dans la cave, vous retrouvez différents métiers artisanaux : charron, cordonnier, forgeron… et mineur, bien évidement.

Vous pouvez également monter au grenier si vous voulez admirer l’ancienne charpente qui présente encore les marques de montage des charpentiers.

Le château de Bernicourt n’est pas ouvert très souvent, mais il vaut le détour. La visite guidée (par une très sympathique employée de la mairie) vous fera découvrir un lieu aussi charmant que surprenant. J’ai hâte de venir bientôt visiter Legendoria, car le patrimoine et les traditions du Douaisis sont riches !

Le parc du château

Le parc verdoyant du château est accessible gratuitement toute l’année pour vous détendre ou vous promener autour de l’étang et des pâturages.

Des chênes et des charmes, des arbustes et des plantes herbacées y accueillent de nombreux oiseaux et de petits mammifères. Les prairies, l’étang et le bois s’étendent sur une vingtaine d’hectares.

le parc du château de Bernicourt

Il est situé juste derrière le château, vous pouvez aussi vous y rendre depuis la rue Danton où un sentier bordé d’arbres vous conduit jusqu’au château et au parc.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Adresse :
200, Allée du Château de Bernicourt 59286 Roost-Warendin
Horaires : Mercredi et jeudi de 13h30 à 17h sur réservation (appeler en mairie au plus tard le matin du jour de la visite : 03 27 95 90 00). Fermeture annuelle : du 1er novembre au 31 mars.
Tarifs : adultes : 3 € / enfants (- de 12 ans) : 1,50 €

Le parc du château est ouvert à tous de 8h à 19h d’avril à septembre et de 8h à 18h d’octobre à mars.

Le chevalement de la fosse 9 de l’Escarpelle

La fosse 9 de l’Escarpelle, qui a fermé le 29 octobre 1990, a été le dernier site d’exploitation du charbon dans le département du Nord. Le tout dernier, dans le Pas-de-Calais, a été celui des 9 et 10 d’Oignies le 21 décembre 1990.

L’une des dernières traces de ce passé minier encore débout est un chevalement qui date de 1955 de type portique, dont les poutrelles ont été peintes en bleu dans les années 2000. Il provient en réalité de la fosse n°13, celui du no 9 ayant été détruit. C’est une reconnaissance et un hommage aux mineurs, aux souffrances endurées pour ce métier qu’ils ont tant aimé. Le chevalement du puits no 9 et la cité moderne de la Belleforière ont été classés le 30 juin 2012 au patrimoine mondial de l’Unesco.

photo de Jérémy Jännick issue de wikipedia

INFORMATIONS PRATIQUES
Adresse :
Rue des galeries / ZA du chevalement

Les sentiers de randonnée de Roost-Warendin

Roost-Warendin abrite des terrils et des friches industrielles qui ont été recolonisés par la nature, au point qu’a été mis en place une réserve naturelle régionale, dite « réserve naturelle régionale des Annelles, Lains et Pont Pinnet ». Les terrils nos 136, 136A et 138 ont été ouverts au public et sont devenus des espaces naturels.

La voie verte du sucre

La voie verte du Sucre est un chemin de randonnée cycliste et piétonne reliant du nord au sud Thumeries, Moncheaux, Raimbeaucourt, Roost-Warendin, Auby et Pont-de-la-Deûle. Son nom rend hommage à sa fonction initiale qui était de desservir les usines de sucre Beghin à Thumeries.

Depuis Thumeries, une connexion est possible avec la voie verte du Pévèle qui rejoint Pont-à-Marcq. Ce sentier emprunte le tracé de l’ancienne voie ferrée reliant Pont-à-Marcq à Pont-de-la-Deûle.

la voie verte du sucre à Roost-Warendin

Pour accéder au sentier de randonnées de la voie verte du Sucre depuis Roost-Warendin, rendez-vous au 380 rue Léon Blum/D320.

La réserve naturelle des Lains, Annelles et Pont Pinnet

Cette réserve accessible au public abrite une mosaïque d’habitats naturels ou semi-naturels (mares, fossés, roselières et boisements humides, pelouses sèches) jouant un rôle important pour la conservation de la faune et de la flore régionale. Cette réserve et les terrils plats alentours font partie de la trame verte et bleue régionale et nationale, un projet de réseau écologique au niveau européen.

La réserve naturelle de Roost-Warendin

Classée en 2010, elle occupe une surface de 14 hectares et protège un riche patrimoine naturel, dont notamment « la vieille tourbière » et le terril de l’Escarpelle.

La réserve accueille 236 espèces végétales (dont 40 rares et 8 protégées), 57 espèces d’oiseaux (dont 9 rares), 24 espèces de papillons, quelques espèces de libellules, sauterelles et criquets, neuf espèces d’amphibiens (dont plusieurs protégées), ainsi que près d’une cinquantaine d’espèces de champignons et plusieurs petits mammifères.

La réserve naturelle des Lains, Annelles et Pont Pinnet

La richesse du site vient de son histoire et de la variété des milieux qu’il abrite sur une surface relativement modeste : il était autrefois couvert de prairies humides en partie comblées aux 19e et 20e siècles par des dépôts miniers. 

Pour y accéder (sans voiture, car il est quasi impossible de se garer) :
– 960 rue Emile Zola, en face de la déchetterie
– 365 rue Jouveneau, au niveau du pont
– 2315 rue Lamendin, face à l’ancien cavalier.

l’entrée rue Jouveneau

Le terril de l’Escarpelle

Ouvert au public, ce magnifique site naturelle offre une promenade piétonne de plusieurs kilomètres (ainsi qu’une piste VTT sur le terril voisin des Pâturelles, sur la commune de Râches).

le terril de l'Escarpelle à Roost-Warendin

Si les bouleaux dominent partout, le site conservent une mosaïque d’habitats (mares, prairies, milieux ouverts) divers qui accueille une riche faune. Le chant des oiseaux vous accompagnera tout au long de votre balade.

Au sommet, culminant à plus de 65 mètres, 4 belvédères vous offrent une vue imprenable sur l’ensemble du Douaisis. Et notamment sur le chevalement bleu de l’ancienne fosse n°9 !

En savoir plus sur le terril de l’Escarpelle

Le parcours des Senteurs et des Couleurs.

En 2000, l’ancien terril “des Cavaliers” a été réaménagé pour laisser place à un parcours des senteurs et des couleurs.

Un sentier de promenades sauvages et naturelles traverse ce lieu, planté de nombreux végétaux qui produisent des couleurs et des senteurs différentes tout au long de l’année, en fonction des saisons.

Pour en profiter, il faudra vous rendre au 2315 rue Lamendin à Roost-Warendin, en face du chevalement de l’ancienne fosse 9.

J’espère que cet article vous aura donné des idées pour savoir quoi faire et quoi voir pour une journée ou un week-end à Roost-Warendin. Vous pourrez vous perdre dans la nature ou voyager dans le temps.

Puisque vous êtes dans le coin, continuez la balade en passant le week-end à Douai, visitez le superbe Centre historique minier de Lewarde ou passez un après-midi dans le génial archéo-parc Arkeos.
Et si vous aimez les châteaux ayant une histoire familiale, je vous conseille aussi le château des princes de Merode, à Trélon, dans l’Avesnois.

Cet article vous a plu ? Gardez-le ou partagez-le.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.